Courrier au préfet

Monsieur le Préfet,

Le 7 novembre 2019, le gouvernement a décidé l’arrêt du projet EuropaCity prévu sur le Triangle de Gonesse et a chargé Monsieur Francis Rol-Tanguy d’une mission relative à cette décision. Son rapport a été remis mi-juillet 2020.

Votre courrier du 12 novembre 2020 nous informe de la mission que vous a confié le 1er Ministre et nous demande d’apporter notre contribution au « contrat de territoire ». Nous vous l’avons transmise le 22 novembre. En introduction nous avons écrit : « Nous espérons être associés à la suite du processus et souhaitons prendre connaissance de l’ensemble des contributions ». Nous pensions qu’un contrat de territoire nécessitait un processus de concertation auquel nous étions prêts à contribuer.

La SGP vient de prévenir la profession agricole d’un début des travaux dès février. Cela sur une aire de chantier inchangée de 20 ha ne tenant aucun compte ni de l’arrêt d’EuropaCity ni de la crise sanitaire et économique actuelle. Pourquoi cette précipitation et pour quel projet ? Le projet CARMA-RISOME qui conforte sur le long terme la vocation agricole du Triangle et qui développe plusieurs filières nouvelles d’activités autour des nécessaires mutations du système alimentaire est prêt à démarrer. Il n’a besoin ni d’une gare du Grand Paris Express sur le Triangle de Gonesse, ni d’investissements lourds pour les accès routiers . Et s’il y a d’autres projets, il existe suffisamment d’autres sites disponibles pour ne pas sacrifier d’excellentes terres agricoles.

La décision de la SGP annule tous les espoirs que l’arrêt d’EuropaCity a fait naître au bout de 30 ans de tentative d’urbanisation du Triangle de Gonesse. La vive inquiétude qu’elle a suscitée au sein des associations composant notre collectif nous a conduit à organiser une journée de mobilisation sur le Triangle de Gonesse le 17 janvier, soutenue par de nombreuses autres organisations citoyennes, pour réaffirmer notre détermination à préserver et promouvoir cet espace agricole de grande qualité au travers d’un projet fédérateur : CARMA-RISOME.

Dans ce contexte d’incertitude, nous ne pouvons accepter le démarrage de travaux et nous souhaitons vous rencontrer le plus rapidement possible pour faire le point sur la situation et sur les prochaines étapes qui forgeront l’avenir du Triangle.

Dans cette attente, nous vous prions d’agréer Monsieur le Préfet, l’expression de notre considération.

Bernard Loup
pour le Collectif pour le Triangle de Gonesse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.