“CO2 mon amour” sur France Inter 26 mars 2016 14h

L’Ă©mission “CO2 mon amour” intitulĂ©e “Projet Europacity, pour ou contre ?” a rĂ©uni autour de Denis CHEISSOUX et en prĂ©sence de Claude BRÉVAN, PrĂ©sidente de la Commission particulière du dĂ©bat public :

  • David MANGIN, architecte, urbaniste,
  • Jacqueline LORTHIOIS, urbaniste, socio-Ă©conomiste, experte en travail, emploi, territoires
  • et Christophe DALSTEIN, directeur du projet Europacity.
Pour rĂ©Ă©couter l’Ă©mission :

Pour aller plus loin :

PLETHORE DE SURFACES COMMERCIALES A PROXIMITE DU SITE QU’OCCUPERAIT EUROPACITY

 

Télécharger (PDF, 265KB)

Sur la carte, nous avons localisĂ© les centres commerciaux situĂ©s Ă  une dizaine de kilomètres du site du projet EuropaCity, ce qu’on peut considĂ©rer comme la « zone primaire Â».

1/ Dans un rayon de 5 kms

Listons par ordre de taille dĂ©croissante les centres  : O’Parinor (90 000 m2, Aulnay-sous-Bois) ; AĂ©roville (83 000 m2, Roissy-Tremblay) ; Beausevran (44 000 m2, Sevran) ; Paris-Nord 2 (17 000 m2) et Grande VallĂ©e (Gonesse) ; les Olympiades (Goussainville). Un ensemble qui pèse 239 300 m2 au total. Implanter EuropaCity avec 240 000 m2 de surfaces commerciales (en rĂ©intĂ©grant 10 000 m2 de cafĂ©s-restaurants non comptabilisĂ©s[1]) reviendrait Ă  un doublement des surfaces, Ă  moins de 5 kilomètres !

2/ Dans un rayon de 5 Ă  10 kms

Il faut alors rajouter les centres commerciaux de Plein Air (33 000 m2, Blanc-Mesnil), My Place et Les Flanades (55 000 et 40 000 m2, Sarcelles), et les deux petits centres Arc-en-ciel (Garges-lès-Gonesse) et Le Globe (Stains). Soit un total de surfaces supplémentaires de 134.000 m2.

Sur ce territoire, on trouve l’exemple d’un « scĂ©nario noir Â» qui pourrait se produire si EuropaCity se rĂ©alisait. Les Flanades en centre-ville de Sarcelles, en difficultĂ© depuis longtemps, ont subi une nouvelle rĂ©cession avec le dĂ©part de l’enseigne Leclerc, consĂ©cutif Ă  l’implantation de My Place portĂ© par Auchan, situĂ© en pĂ©riphĂ©rie de la ville. Pour pouvoir rĂ©aliser son opĂ©ration, Auchan a proposĂ© d’installer « les Halles d’Auchan Â»  aux Flanades. Elles viennent de fermer et on peut craindre que ce soit le coup de grâce pour la grande surface de centre-ville.

Une fois de plus, on vĂ©rifie en termes de centres commerciaux l’adage : « on ne peut pas mettre deux coqs dans la mĂŞme basse-cour Â».

3/ Au total

Dans un rayon de 10 kms, le territoire dispose de 373 000 m2 de grandes surfaces commerciales, ce qui est considĂ©rable. Bien entendu, Auchan prĂ©tend qu’EuropaCity constitue une offre nouvelle, mais le MillĂ©naire Ă  Aubervilliers, AĂ©roville Ă  Roissy… avaient fourni exactement le mĂŞme argument pour obtenir une dĂ©cision favorable. On peut supposer que l’arrivĂ©e d’Auchan, doublant l’offre dans un rayon de 5 kms, provoquerait Ă  une Ă©chelle plus vaste le mĂŞme « scĂ©nario noir Â» que celui observĂ© sur Sarcelles. LĂ  aussi, est-il possible de « mettre deux coqs dans la mĂŞme basse-cour Â» ?

[1] Le programme EuropaCity Ă©value la filière « HĂ´tels-cafĂ©s-restaurants Â» Ă  27 000 m2 et les comptabilise Ă  part, alors que les cafĂ©s-restaurants sont habituellement intĂ©grĂ©s dans le calcul des surfaces des centres commerciaux.