France 3 : home / Paris Ile-de-France Gonesse et le Val-d’Oise ne veulent pas d’EuropaCity – le 21/09/2014

Gonesse et le Val-d’Oise ne veulent pas d’EuropaCity

Europa City Ă  Gonesse, dans le Val d’Oise, c’est un gigantesque complexe commercial qui doit voir le jour en 2020. Mais sur place, ils sont nombreux Ă  refuser un tel projet qu’ils considèrent comme inutile et destructeur.

  • Par Christian Meyze
  • PubliĂ© le 21/09/2014 | 11:17, mis Ă  jour le 21/09/2014 | 11:17

France 3 RĂ©gion

C’est un gigantesque complexe commercial, qui doit ouvrir ses portes en 2020 dans le Val d’Oise, Ă  Gonesse. Encore un! Depuis plusieurs annĂ©es, ces monstres commerciaux fleurissent les uns après les autres en Ile-de-France, chaque fois un peu plus grand.Comme s’il y avait un manque! Or justement les ventes stagnent, voire s’effondrent, dans ce genre de surface. Alors, on assiste Ă  une sorte de surenchère du gigantisme et de “l’exploit commercial”. Celui de Gonesse affiche lui aussi, comme d’autres avant lui, d’ĂŞtre “le plus grand d’Europe”.

Mais cette fuite en avant permanente finit par devenir insupportable aux yeux de nombreux citoyens et consommateurs qui considèrent qu’il s’agit lĂ  d’une course dangereuse et d’une atteinte Ă  l’environnement et au cadre de vie. A Gonesse, depuis quelque temps, la rĂ©sistance s’organise avant les premiers coups de pioche, notamment autour de la prĂ©servation des terres agricoles. Reportage CĂ©line Cabral et Daniel Petitcuenot.

Gonesse et le Val-d’Oise ne veulent pas d’EuropaCity

Europa City Ă  Gonesse, dans le Val d’Oise, c’est un gigantesque complexe commercial qui doit voir le jour en 2020. Mais sur place, ils sont nombreux Ă  refuser un tel projet qu’ils considèrent comme inutile et destructeur.

  • Par Christian Meyze
  • PubliĂ© le 21/09/2014 | 11:17, mis Ă  jour le 21/09/2014 | 11:17
© France3 Paris

© France3 Paris

C’est un gigantesque complexe commercial, qui doit ouvrir ses portes en 2020 dans le Val d’Oise, Ă  Gonesse. Encore un! Depuis plusieurs annĂ©es, ces monstres commerciaux fleurissent les uns après les autres en Ile-de-France, chaque fois un peu plus grand.Comme s’il y avait un manque! Or justement les ventes stagnent, voire s’effondrent, dans ce genre de surface. Alors, on assiste Ă  une sorte de surenchère du gigantisme et de “l’exploit commercial”. Celui de Gonesse affiche lui aussi, comme d’autres avant lui, d’ĂŞtre “le plus grand d’Europe”.

Mais cette fuite en avant permanente finit par devenir insupportable aux yeux de nombreux citoyens et consommateurs qui considèrent qu’il s’agit lĂ  d’une course dangereuse et d’une atteinte Ă  l’environnement et au cadre de vie. A Gonesse, depuis quelque temps, la rĂ©sistance s’organise avant les premiers coups de pioche, notamment autour de la prĂ©servation des terres agricoles. Reportage CĂ©line Cabral et Daniel Petitcuenot.

Tout le week-end, la manifestation “Alternatiba Gonesse”, qui prĂ©voit dĂ©bats, concerts et stands associatifs, est installĂ©e sur le champ d’un agriculteur exploitant de la commune pour s’opposer Ă  l’urbanisation du Triangle de Gonesse, appelĂ© à accueillir, outre EuropaCity, de nombreuses entreprises et le futur supermĂ©tro.