Communiqué de presse du 17 mai 2022 – La première urgence écologique pour Élisabeth Borne …

pas beau l'engin

La première urgence écologique pour Élisabeth Borne :
sauver de la destruction les terres fertiles
de Saclay et de Gonesse et financer
les besoins réels de transports en banlieue

Alors que les tunneliers du Grand Paris Express menacent actuellement de destruction des milliers d’hectares de terres agricoles sur le Triangle de Gonesse et le plateau de Saclay, la première mission qui incombe à Élisabeth Borne est de stopper cette aberration économique et environnementale afin d’engager résolument la transition écologique en Île-de-France, une région qui compte à elle seule près d’un cinquième des habitants de notre pays. <…>
Partout en France se développent des politiques climatiques et alimentaires locales qui permettent de renforcer l’approvisionnement au plus près des consommateurs, de créer des emplois non délocalisables, de protéger la biodiversité et d’embellir les paysages : les arbitrages d’Élisabeth Borne, ancienne ministre des Transports